Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Apyss le Dim 12 Fév - 15:50

Chalut!

Ici je vais vous proposer de suivre un "petit" RP qui me tient beaucoup à cœur. Je l'écrivais quand j'étais dans mon ancienne guilde et je le partageais avec mes anciens camarades.
Bien que le RP soit peu présent dans la guilde je vous le propose pour que si de temps en temps l'histoire d'Apyss ressorte un peu trop dans ce que j'écris en canal guilde vous la compreniez.

Ce RP raconte l'histoire d'une Osamodas appelée Setrah, une Osamodas que j'aime beaucoup car je l'ai joué sur Dofus pendant près de 8 ans. Je jouais beaucoup RP déjà en ce temps, elle avait donc une histoire et un caractère bien particuliers.

Je vais poster le chapitre 0 (donc le premier chapitre) qui était en fait ma candidature forum (en un peu amélioré et allongé) dans la guilde "Harmonie" où Setrah a passé la grande majorité de sa vie. Comme quoi dès le début je lui avais imaginé un passé et un vécu qui ont orienté toute son évolution dans le jeu.

Si ce premier chapitre vous plait je posterais à la suite les autres chapitres, disons un par semaine pour ceux qui sont déjà rédigé (oui parce que comme cela raconte aussi l'histoire d'Apyss je l'écris au fur et à mesure des événements donc il n'y a pas de fin prévue).

Voilà j’espère que cela vous plaira, pour ma part j'ai beaucoup de plaisir à partager cette histoire qui compte beaucoup pour moi, elle est un peu ancrée en moi car elle représente une dizaine d'année de ma vie, sinon bah c'est pas pas grave du tout je ne serais pas vexée Very Happy

Bisous et bonne lecture!


avatar
Apyss
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 24
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Apyss le Dim 12 Fév - 16:04

Chapitre 0: Les prémices de Setrah.



Un éclair déchira le ciel. Altaïs sursauta. Il regarda la pendule, inquiet. 22h32.

" Elle doit être retenu par ses camarades de guilde, songea-t-il, c'est chaque fois pareil... ils ont encore dû s'en prendre à quelqu'un et elle s'est sentit obligée d'intervenir... "

Le Iop s'approcha de la fenêtre. Dehors il pleuvait à verse. Un autre éclair traversa le ciel. Dans le quart de seconde qui fut illuminé, Altaïs distingua une masse sombre vers l'entrée. Enfin c'était elle. Il se précipita vers la porte pour l'accueillir.

" Setrah!!! Enfin te voilà, cria-t-il soulagé. "

La grande Osamodas souria et Altaïs se décala pour la laisser entrer. Refermant la porte derrière elle, il observa la prénommée Setrah ôter sa cape et sa coiffe trempées et les suspendre au porte-manteau. Puis, allant s'asseoir dans un fauteuil sans mot dire, elle ferma lentement les yeux. Altaïs lui n'avait pas bougé de l'entrée. Il la regardait, n'osant rien demander.

" Elle semble bien fatiguée, pensa-t-il. Une altercation avec sa guilde doit la tourmenter. Je vais lui préparer une boisson chaude, cela devrait la soulagera. "

Il alla sans bruit dans la cuisine et sortit d'un placard en bois d'orme une petite boite qui contenait des sachets de pétales de roses démoniaques et une petite brique de lailait. Il fit rapidement chauffer le lailait dans un bol puis il y mit un sachet d'infusion. Cela prêt, il retourna dans le salon d'où la jeune osa n'avait pas bougé. Le Iop lui tendit le bol et, sentant une odeur bien familière, Setrah ouvrit les yeux et regarda avec tendresse ce jeune guerrier plein d'attention.

" Merci mon bon ami, dit-elle en s'emparant du récipient. "

Voyant son geste bien apprécié, le Iop saisit l'occasion.

" Tu es rentrée bien tard. As-tu eu un soucis en route?
- En route non. Mais comme toujours on m'a cherché querelle. Ça s'est finit en bagarre mais mon dragonnet a vite fait de mettre fin aux mauvais dire de mes partenaires. Ils ne semblaient pas vouloir aller bien loin dans le combat, ils cherchaient juste à provoquer. Je sais à quoi m'en tenir lorsque je cède à leur provocations mais ils ne sont pas aller jusqu'à me brutaliser."
- Et quels étaient-ils cette fois ces mauvais dires?
- C'est bien compliquée mon ami. Je n'ai pas vraiment la force de t'expliquer. "

Altaïs vit bien dans le regard de sa colocataire qu'elle ne voulait tout simplement pas en parler. Il n'insista donc pas et alla s'asseoir dans le canapé en face d'elle.

" De toute manière, reprit Setrah après un bref silence, je compte me séparer de ces énergumènes. "

Choqué par cette annonce, Altaïs fixa l'osa qui elle, perdait son regard dans sa boisson.

" Comment cela? Mais où ira tu? "

Setrah de répondit rien. En fait, elle ne savait pas. Elle fixait les mouvements du liquide comme pour y trouver une réponse. Le Iop savait à quoi elle pensait. Il savait combien elle avait été meurtri par la séparation des membres de son ancienne guilde. Ce jour là tout c'était effondré autour d'elle et elle avait erré dans Amakna jusqu'à rencontrer une vieille amie qui l'intégra dans sa propre guilde. C'était à cela que Setrah pensait. Et ce soir, elle avait décidé de quitter cette guilde qui l'ennuyait et qui ne lui apportait que des tourments.

" Hé bien, reprit-elle, je chercherai "

Elle eu un nouveau sourire, peu convainquant cette fois, mais plein d'espoir, puis bu le reste de son bol avant d'aller en cuisine pour le laver. Chose faite, elle annonça qu'elle était fatiguée et qu'elle allait se coucher. Altaïs resta un moment pensif, seul, puis jugea que la nuit portait conseil et qu'il verrait bien demain ce qu'il en serait.



*******************************************









Le lendemain, c'est au chant du tofu royal qui résidait près de la petite maison que Setrah se leva. Elle alla d'abord nourrir ses compagnons d'armes puis mis sa coiffe et sa cape avant de sortir. La journée fut banale. Elle explora les fins fonds d'Amakna, s'assura que tout allait au mieux, disciplina quelques immondes koalaks à la montagne, puis s'allongea dans son coin préféré pour penser. Elle n'avait pas encore annoncé son départ. Elle espérait que cela n'engendrerai pas une nouvelle bagarre car elle savait que face à certains elle ne faisait pas le poids. C'est à la tombée de la nuit qu'Altaïs lui demanda de l'aide pour combattre dans les arènes. Le principe était simple, les aventuriers capturaient des monstres dans de petites pierres d'âme et le but était de les vaincre de nouveau dans les arènes, cela donnait du spectacle aux gens et maximisait les chances de récupérer des ressources en bon état sur les dépouilles. Setrah rejoint un petit groupe d'aventuriers recruté pour Altaïs et fit la connaissance de quelques gens bien sympathiques. Elle apprit aux fil des combats qu'ils appartenaient tous à la même guilde "Harmonie" et elle se renseigna à tout hasard sur la manière d'intégrer cette guilde. On lui dit qu'il suffisait de poster une candidature et qu'il serait jugé ensuite de l'admission du candidat. A la fin des arènes, Altaïs et Setrah rentrèrent ensemble en silence. Setrah annonça qu'elle n'avait pas faim et monta dans sa chambre pour s'allonger sur son lit. "Harmonie"... quel beau nom. Et les membres semblaient bien porter leur blason...

" Peut être devrais-je seulement suivre mon instinct, songeait-elle".

D'un coup de vent elle se leva, s'assit à son bureau, pris la plume de Maître Corbac d'un encrier et commença à écrire. Elle écrivit avec son cœur durant la nuit entière. Elle raconta tous les maux qui lui pesait, tous les rêves qu'elle avait et son désir de pouvoir enfin trouver une famille avec qui elle pourrait les réaliser. En effet l'Osamodas le savait bien, nul ne pouvait espérer évoluer seul sur la Terre des Ancêtres... Et amour, gloire, pouvoir et fortune, voilà ce qui intéressait Setrah. Seule, elle resterait anonyme.
A l'aube c'est en silence que la grande Osamodas sortie de la maisonnette, prenant garde de ne pas réveiller Altaïs qui dormait étalé de tout son long sur un vieux canapé, le ventre à l'air et un filet de salive sur le coin des lèvres. Elle passa en coup de vent nourrir ses compagnons de combat et enfourchât sa monture à peine réveillée qui couina sous le coup de talon de sa maîtresse. Ensemble elles partirent au gallot en direction du foyer des Harmoniens. Une fois arrivé c'est d'une main tremblante que Setrah glissa le long parchemin soigneusement roulé dans la boite aux lettres de la guilde.

Ce n'est qu'une semaine plus tard alors que Setrah préparait le repas qu'un tofu s'écrasa contre le carreau de la fenêtre de sa cuisine, la pauvre bête ne s'étant pas aperçu que cette dernière était close. L'Osamodas un brin amusée soigna rapidement l'animal assommé avec un petit sortilège et aperçu alors un petit parchemin lié à ses pattes. Anxieuse, elle le détacha et le déroula délicatement. Sitôt fait le petit tofu disparu dans un nuage de fumée et de poussière bleue. Une invocation... Setrah lu rapidement le contenu du parchemin et, émue, se mit à pleurer toute les larmes de son corps.

Elle était Harmonienne.










###############################################################


Chapitre 1: Altaïs et Setrah.


Les jours qui suivirent furent remplis d'émotions pour Setrah. Ses nouveaux compagnons de route étaient des aventuriers taquins et bons vivants et la jeune Osamodas avait été bizutée au moins 6 fois en l'espace d'une semaine. La guilde était active et une effervescence était constamment présente au sein du groupe. Elle était menée par une meneuse tyrannique adorée de ses membres qui ne tolérait aucun conflit sous peine de subir des châtiments corporels de son invention redoutés par les Harmoniens. Le rire et la bonne humeur était donc imposé aux membres par la meneuse et il ne fallait pas le leur dire deux fois pour qu'ils aillent s'amuser. Setrah admirait sa nouvelle meneuse, elle savait se faire respecter et menait à la baguette les Harmoniens avec un art certain pour la politique. Des liens s'étaient tissés entre Setrah et chacun des membres du groupe et chaque jour passé à leur côté la comblait de joie. Elle se levait aux aurores tous les matins et ne rentrait que très tard dans la nuit tous les jours pour ne rien manquer de la vie d'un Harmonien.
Une seule personne n'était pas satisfaite de la nouvelle vie de l'Osamodas... Son colocataire Altaïs.


Altaïs et Setrah s'étaient rencontré durant leur enfance. Setrah était issu d'une famille modeste et Altaïs d'une famille pauvre. Orphelin très jeune, le Iop avait croisé le chemin de l'Osa alors qu'elle faisait le marché pour ses parents. Affligée de la misère du jeune garçon elle lui avait donné la moitié des provisions qu'elle venait d'acheter. C'est ainsi que leur amitié était née. Depuis lors pas un jour ne s'était écoulé sans que les deux enfants ne se voient.
Setrah, elle, se faisait gronder tous les jours pour sa nouvelle fréquentation. Ses parents disaient qu'elle ne devait pas se laisser manipuler par ce mendiant et qu'elle finirait sans le sous tandis que lui partirait dilapider tous ses biens avant de ressombrer dans la misère. La jeune fille n'était pas d'accord avec eux et était persuadée que chacun pouvait s'en sortir dans la vie si il s'en donnait les moyens et qu'on avait tout à gagner à être bons avec les gens, qu'un jour ou l'autre ils le lui rendrait.


Quand Setrah quitta les siens pour devenir aventurière elle jura à ses parents de leur donner une leçon de vie en réussissant à devenir quelqu'un de riche et influent en ne partant de rien. Altaïs la rejoint et ils s'installèrent ensemble dans une bicoque qu'ils retapèrent eux même. Ils s'étaient tout deux engagés dans l'armée Brâkmarienne et, bien que le Iop avait des vues bien plus extrémistes quant à la guerre des nations que sa camarade, ils ne se séparèrent jamais.
Mais aujourd'hui Setrah passait le plus clair de son temps avec ses nouveaux camarades et le jeune guerrier ne la voyait plus. A chaque jour qui passait la jalousie du Iop s'accroissait et il s'enhardissait au combat contre Bonta pour oublier sa peine. Il voyait l'abandon de Setrah comme une trahison et un soir alors que l'Osamodas rentrait, il l'attendit sur le pas de la porte.


- "T'as vu l'heure, s'écria le Iop en lui bloquant l'entrée. T'en a pas marre de passer tes journées à glander avec ces gueux alors qu'on est en train de perdre la guerre. Brâkmar t'attends toujours sur le front tu ne t'es pas présentée une seule fois à l'appel depuis deux mois!"


Il bouillonnait de colère. Setrah était prise de court. Son ami avait un regard qu'elle ne lui avait vu que sur le champ de bataille. Mais cette fois c'était à elle qu'il était destiné. Elle ne reconnaissait pas son ami d'enfance.


-  "Altaïs voyons qu'est ce qui t'arrives...
- Tais-toi!, hurla-t-il. Brâkmar à décidé de te réformer. Tu es considérée comme déserteuse et traître à ta nation! J'ai pour mission de te transmettre le message et ton avis de réforme. Comme tu n'as pas pactisé avec la garde Bontarienne tu ne seras pas poursuivie. Tu es juste reniée... Brâkmar se passera désormais de tes services! Et moi aussi."


Setrah était restée de marbre tout le long du discours du guerrier mais ses derniers mots la firent tressaillir.


- "Comment ça toi aussi?


- Reste avec ta nouvelle super famille. Je m'en vais. Mais la garde veut que je te laisse un souvenir de moi!"


Il leva alors le poing, ne se contenant plus, la colère prenant le dessus. Une aura orange émanait de lui et Setrah horrifiée regarda sans bouger son ancien ami se préparer à lui porter un coup puissant comme il n'en eu jamais donné à personne. Sous tension, le Iop arma son bras, prêt à frapper mais ne pu décocher son poing. Il regardait dans les yeux son amie d'enfance soutenir son regard d'un air décomposé et voyait que ce n'était pas la peur de la douleur qui l'horrifiait tant mais la perte de son ami le plus cher. De rage il se retourna et porta son coup contre le mur de leur maison. L'aura de puissance du Iop qui l'enveloppait jusqu'alors se déversa à travers son poing dans la bâtisse qui explosa de toute part. Puis, essoufflé, serrant les dents, le guerrier se redressa et, sans plus regarder son amie, s'éloigna des ruines de son ancienne demeure.


Setrah n'avait pas bougé. Elle était tétanisée. Elle regardait le lieu ou avait disparu son ami d'enfance dans la pénombre de la nuit.


Altaïs était partit.







###############################################################

Chapitre 2: Aléas.


Les jours, les semaines et les mois s'étaient écoulés depuis l'incident avec Altaïs. Setrah n'en parla jamais à ses camarades de guilde et annonça simplement que son dragonnet n'avait pas apprécié son repas du soir et avait fait quelques dégâts dans sa maison. Elle avait ajouté à cela que c'était une bonne opportunité pour elle de déménager et devenir propriétaire d'une plus grande demeure. 




Elle s'était donc installée sur une île gelée récemment découverte où le prix des propriétés étaient bas à cause du froid constant de l’île et de la mauvaise isolation des maisons, ce qui engendrait une forte consommation de bois de chauffage. Sa maison était grande et disposait d'une pièce à vivre, d'un étage avec une chambre confortable et d'une grande cave pour entreposer ses provisions. Une grande cheminée chauffait la chambre, une énorme marmite abritait des mets toujours longuement mijotée dans la pièce à vivre qui était en plus réchauffée au sol par un poêlon qui brûlait dans la cave. C'était donc une maison agréable où Setrah et ses invocations se plaisaient beaucoup. 

Malgré ce nouveau confort, l'Osamodas avait le cœur brisé par le départ de son ancien colocataire et redoublait donc d'investissement dans sa guilde pour oublier son chagrin. Elle avait beaucoup progressé depuis son intégration et était devenu d'un niveau appréciable et était redoutable (et redoutée!) au combat. Lorsqu'il arrivait qu'un Harmonien soit malmené par des aventuriers ou des monstres elle se précipitait à son secours et faisait justice de ses propres griffes. Elle éprouvait un amour fou pour ses camarades et était prête à se sacrifier pour n'importe lequel d'entre eux. Ils passaient leur temps à rire et à manger et le temps passant, la douleur de Setrah s'effaça un peu.

Mais le Malheur se nourrissant du bonheur des vivants, la guilde ne fut pas épargnée. La meneuse qui était tant appréciée fut la victime d'un cambrioleur qui lui prit tous ses biens. Elle perdit tout ce qui comptait le plus à ses yeux et même si la guilde était là pour l'aider, elle ne se remit pas de la perte de ce qui lui avait prit une vie à acquérir et elle préféra retourner dans sa famille natale finir sa vie avec les siens. 

La guilde en fut anéantie. Sans la meneuse elle n'avait plus d'âme et la plupart des membres préférèrent s'en aller dans d'autres guildes plus stables et moins endeuillées. Seule une poignée de fidèles ne pouvait se résoudre à partir et Setrah en faisait partie. Un vote fut organisé parmi les membres restant et Setrah fut élue à l'unanimité pour devenir la nouvelle meneuse d'Harmonie et reçue donc la lourde tâche de restaurer la guilde. Cela lui prit des mois mais étant épaulée par des bras droit actifs et investis, la guilde remonta la pente petit à petit. Cependant elle ne fut jamais aussi stable et prospère qu'avant et il y régna des tensions et des disputes entre certains membres de passage. L'Osamodas dûe faire face à plusieurs querelles, trahisons et même une mutinerie qui échoua de peu. Ce climat de tensions lui pesa longuement et les déceptions et le coup d'état qu'elle avait affrontés l'endurcir. Elle perdit la naïveté de son adolescence. Néanmoins elle resta toujours très investie et amoureuse de sa guilde et ne cessa jamais de se battre pour ceux qu'elle considérait comme des frères et sœurs. Après deux ans de labeur, la guilde repris une stabilité agréable dans un cocon fait d'une poignée d'aventuriers liés par une amitié certaine. La guilde était certes moins peuplée mais plus unie que jamais.


Setrah s'était finalement fait un nom sur la terre des Ancêtres et était influente aux quatre coin du pays. A la tête d'une guilde reconnue elle avait des contacts partout et était respectée par la plupart des aventuriers de sa trempe. Mais si elle avait acquis pouvoir et gloire au sein de sa guilde, il lui manquait encore l'amour et la richesse. Elle entreprit donc de se trouver un mari riche qui lui apporterait cela. Elle en trouva un chez un harmonien fraîchement recruté avec qui elle passa la plupart de son temps. C'était un Feca riche et puissant mais aussi très près de ses sous si bien que Setrah n'en vit pas la couleur! Cela lui importait finalement peu car elle appréciait cet aventurier et il l'aimait en retour, même si cela ne l’empêcha pas de mendier fréquemment auprès de son époux, en vain. Le couple ne s'aimait pas d'un amour sincère mais leur situation leur convenait à tous les deux.

Setrah réussit également à se réengager dans l'armée Brâkmarienne et s'y investit beaucoup plus qu'avant. Ayant atteint le cercle finale elle était un atout certain pour Brâkmar qui la repris comme soldat. Elle devint une guerrière et espionne aguerrie et grimpa les échelons au sein de l'armée. 

Après des années de malheur, tout lui réussissait enfin! ...




Dernière édition par Apyss le Dim 19 Mar - 11:33, édité 4 fois
avatar
Apyss
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 24
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Apyss le Dim 12 Fév - 16:06

(Post réservé à une suite)
avatar
Apyss
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 24
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Apyss le Dim 12 Fév - 16:06

(Post réservé à une suite)
avatar
Apyss
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 24
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Sunkaya le Dim 12 Fév - 16:23

ouaaaaa un zoulie roman x) j'adore
avatar
Sunkaya
Fulguroposteur impliqué
Fulguroposteur impliqué

Messages : 60
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 26
Localisation : chez moi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Aworo le Jeu 16 Fév - 15:07

C'est très bon, ça donne envie de savoir la suite, voir ce qu'elle réalisera en temps qu'Harmonienne puis avancer dans l'histoire de cette Osamodas !
J'attends la suite avec impatience ! Smile
avatar
Aworo
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 2
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 98
Localisation : Rodez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Blueine le Lun 13 Mar - 9:27

J'aime beaucoup aussi.
Comme awo, j'aimerais bien savoir ce qu'il s'est passé quand elle est devenue harmonienne.
Et puis pourquoi pas son histoire jusqu'à l'arrivée de Apyss ?

J'aimerais bien l'histoire d'apyss (commencée dans ta candidature) et même pourquoi pas y prendre part avec blueine ?

En tout cas, comme pomsky il y a quelques temps, tu me donnes envie d'écrire l'histoire de ma feca préférée.
avatar
Blueine
Fulguroposteur fulgurant
Fulguroposteur fulgurant

Messages : 122
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Apyss le Jeu 16 Mar - 13:25

Merci pour ces commentaires, je ne pensais pas que cette histoire vous intéressait du coup je n'avais pas posté la suite. Voilà donc le chapitre 1, le deuxième viendra dimanche. Actuellement cette histoire est déjà écrite jusqu'au chapitre 10, vous y verrez la naissance d'Apyss, son enfance, son éducation et ses premiers pas dans son indépendance. Je ne poste pas tout d'un coup de peur que ce soit trop indigeste. Je les mettrais donc au compte goutte.

Je sais que je me connecte peu ces temps ci mais je reviendrais ne vous en faite pas (et tant pis pour ceux qui étaient contents, Apyss fait juste une pause ^^)


Gros bisous et bonne lecture!
avatar
Apyss
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 24
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Apyss le Dim 19 Mar - 11:32

Le chapitre 2, comme promis. Bonne lecture!
avatar
Apyss
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 24
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Blueine le Mer 29 Mar - 7:20

MiaaAAA !!! J'ai du retard !! vite vite le chapitre 1 pour commencer ...
avatar
Blueine
Fulguroposteur fulgurant
Fulguroposteur fulgurant

Messages : 122
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Blueine le Jeu 30 Mar - 11:33

Miou :3
C'est bon ! tout lu ! à quand la souite ?
avatar
Blueine
Fulguroposteur fulgurant
Fulguroposteur fulgurant

Messages : 122
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Aworo le Dim 30 Avr - 12:18

Avec du retard, je lis enfin la suite, que d'ailleurs j'apprécie tout autant que le chapitre 1 !
ça donne toujours autant envie de savoir la suite, pour savoir comment la relation avec le Féca et sa carrière dans l'armée Brâkmarienne se poursuivront Smile
avatar
Aworo
Néo fulguroposteur
Néo fulguroposteur

Messages : 2
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 98
Localisation : Rodez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Setrah, mère d'Apyss

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum